Comment assurer son entreprise de nettoyage ?

Le secteur du nettoyage est assimilé aux services, service à la personne ou aux entreprises. Il n’existe pas un métier mais de nombreux métiers qui ont des spécificités bien différentes. En toute logique les risques sont variés et les assurances également.

Des métiers et des risques

Le nettoyage des locaux et le ménage auprès des particuliers

Voici certainement l’activité qui présente le moins de risques, puisqu’il s’agit ici principalement d’entretenir un lieu de vie, que ce soit des bureaux ou la résidence d’un particulier.

Le principal risque à couvrir correspond aux dommages dont vous pourriez être responsable. Un petit accident est vite arrivé. De la simple utilisation d’un produit ménager sur une surface inadaptée au liquide renversé par inadvertance sur du matériel informatique. Bien que le risque soit minime, il peut se produire et le dédommagent est à votre charge au titre de votre responsabilité professionnelle.

Et soyons réaliste les coûts de remplacement peuvent rapidement chiffrer si vous n’avez pas une assurance professionnelle pour prendre en charge les frais de dédommagement.

Le nettoyage de vitres

Ici, nous n’abordons pas spécialement, le professionnel qui va utiliser un chiffon et du nettoyant pour rendre son éclat à la vitrine d’un magasin.
Il est surtout question des cordistes et professionnels du travail en hauteur qui utilisent des nacelles pour nettoyer des bâtiments vitrés par l’extérieur.

Bien que la sécurité soit une priorité absolue dans ces métiers, cela implique également que les risques sont très importants. Inutile de vous faire un dessin, mais du matériel qui chute ou une nacelle qui s’affaisse, peuvent provoquer des dommages matériels conséquent. Mais pire de véritable drame humain.

Et bien que l’assurance entreprise ne puisse effacer l’évènement, elle aura au moins le mérite de soulager ce poids en prenant en charge les frais qui peuvent survenir suite à un drame de cette envergure.

Le nettoyage industriel

Activité délicate, particulièrement sur le plan humain, l’utilisation de produits chimiques corrosifs et néfastes pour la santé, exigent le plus grand sérieux dans leur utilisation.
Malheureusement, aucun employé, ni aucun entrepreneur, n’est à l’abri d’une erreur ou d’une faute, provoquant des dommages ou mettant sa propre santé en péril.

Là encore les bonnes assurances professionnelles viennent largement compenser les dommages matériels ou immatériels qui peuvent survenir.

Les assurances incontournables

Inutile de tergiverser, il y a 2 facteurs qui présentent des risques importants, votre responsabilité professionnelle en cas de dommages à un tiers et votre santé ou celle de vos employés.

La responsabilité professionnelle

Pour couvrir ce risque, il existe 2 produits principaux, l’assurance responsabilité civile professionnelle, la RC Pro pour faire plus simple et l’assurance multirisque entreprise.

La RC Pro est à la fois la plus basique et la plus incontournable des assurances professionnelles, pour être réaliste n’importe quel entrepreneur devrait la souscrire.

Elle est inutile dans 95% des cas, mais comme vous l’imaginez pour les 5% d’entrepreneurs malchanceux, sans cette garantie pour couvrir les sinistres ou dommages responsables, c’est non seulement le risque de perdre une partie conséquente de sa trésorerie. Mais pire selon la taille ou la forme de votre société, c’est non seulement la possibilité de mettre la clé sous la porte, mais pire de se retrouver également en faillite personnelle. Donc vraiment indispensable !

La multirisque professionnelle est une sorte de couteau Suisse pour les entreprises, elle offre divers garanties, RC Pro, protection des locaux, du stock, perte d’exploitation, conseils juridiques. Donc vraiment utile, mais son coût est supérieur à une simple RC Pro et si vous n’avez pas de locaux professionnels ou commerciaux, ce n’est peut-être pas le produit le plus adapté à vos besoins.

Le facteur humain

Ici il est question de vous protéger ou de protéger vos employés, maladie professionnelle, accident dans l’exercice de votre activité provoquant une blessure, la liste est longue. Mais retenez simplement qu’il y a d’une part la complémentaire santé et d’autre part l’assurance prévoyance.

La mutuelle santé est obligatoire si vous avez des salariés, mais même si vous êtes travailleur indépendant, vous avez tout intérêt à souscrire à un contrat qui prendra en charge au moins les frais basiques, notamment en cas d’hospitalisation.

La prévoyance, à mon sens, est une assurance qui n’est pas assez valorisé pourtant c’est bien elle qui peut rendre votre vie plus supportable en cas de très gros accident provoquant une interruption ou une incapacité de travail, temporaire ou permanente.

Car soyons réaliste, oui nous bénéficions d’une excellente Sécurité sociale en France, oui vous aurez des indemnités journalières… Mais selon vos revenus de bases, ses indemnités seront bien faibles en comparaison de vos dépenses habituelles. Donc plus votre activité est à risque, notamment les travaux en hauteur, plus la souscription d’une très bonne prévoyance est vraiment incontournable.

Pas incontournable, mais à ne pas négliger !

Votre matériel est une partie intégrante de votre activité, loin de l’époque ou un balai et une serpillère permettait de répondre aux attentes de vos clients. Il est maintenant question d’outils spécifiques, allant du simple nettoyeur vapeur, jusqu’à la monobrosse pour nettoyer les grandes surfaces en un temps record.

Ce matériel a un coût, son remplacement en cas de panne ou de bris peut s’avérer non seulement long, mais également creuser de façon très important votre budget. L’assurance bris de machine peut intervenir pour couvrir une partie des frais. Bien évidemment, il faut prendre le temps de bien choisir son contrat et il ne faut pas faire de doublons avec les garanties que peuvent vous proposer vos fournisseurs.

Trouver les bons contrats d’assurance pour votre entreprise de nettoyage

Vous l’aurez compris, il y a plusieurs contrats à souscrire et même si vous pouvez avoir de la chance et trouver une compagnie d’assurance qui répond à l’ensemble de vos attentes, il est préférable de comparer les offres et les garanties. Au minimum pour mettre les assureurs en concurrence, au mieux pour prendre le temps de réfléchir.

Le facteur coût n’étant pas le seul élément à considérer, mais également la simplicité de la gestion des contrats et la proximité peuvent largement influencer votre décision. Surtout en cas de sinistre responsable !

A voir également