Food-truck : quelles assurances souscrire et pourquoi ?

Devenir gérant d’un food-truck, c’est choisir une activité qui offre l’autonomie et l’indépendance. Si vous décidez d’ouvrir un food-truck, vous devez être bien organisé et être capable de gérer des relations humaines. Par-dessus tout, vous devez être conscient des risques qui menacent cette activité professionnelle, et savoir quelles assurances souscrire pour opérer en toute sérénité.

Quelles assurances sont obligatoires pour le food-truck et les activités de vente de restauration rapide ? Est-ce que les produits et plats sont couverts ? C’est ce que nous allons découvrir dans cet article.

Focus sur le métier de gérant de food-truck

Avant tout, il est utile de rappeler en quoi consiste le métier de gérant de food-truck. Si vous souhaitez vous lancer dans la restauration rapide à bord de votre camion, vous devez être rapide et efficace. Ce qu’il faut surtout savoir, c’est que la charge de travail peut être variée selon l’affluence. Vous devez pouvoir supporter la pression et être capable de servir chaque client qui passe une commande.

Comme vous travaillez en indépendance ou avec des employés, c’est vous qui choisissez vos horaires. De même, c’est vous qui préparez votre matériel et vos denrées avant d’ouvrir pour ensuite cuisiner et servir des plats aux clients. Vous et vos employés êtes également chargés de ranger et de nettoyer le matériel et le camion avant de fermer et de rentrer à la maison. Vous devez aussi être particulièrement attentif aux assurances à souscrire pour exercer en toute légalité.

Les véhicules concernés par l’assurance camion ambulant

Dès que le PTAC (Poids Total Autorisé en Charge) du food-truck dépasse les 3,5 tonnes, le véhicule est considéré comme un camion. Il faudra donc qu’il soit assuré par un contrat adapté ou par une autre formule spécialisée correspondant à la spécificité de ventes d’aliments de manière mobile. Les véhicules suivants sont concernés par l’assurance camion ambulant :

  • Les food-trucks classiques
  • Les camions à pizza
  • Les camions à kebab
  • Les baraques à frites
  • Les baraques à chouchou

Pensez à bien déclarer toutes les spécificités de votre métier lors de la souscription de votre contrat d’assurance pour couvrir votre véhicule professionnel, mais aussi votre responsabilité civile professionnelle.

Les assurances à souscrire pour un food-truck

L’ouverture d’un food-truck ou d’un autre commerce ambulant exige la souscription de deux assurances : l’assurance de responsabilité civile et l’assurance du véhicule. Ce sont deux assurances obligatoires pour toute activité de préparation et la vente de repas dans un véhicule stationné, et pour les commerces ambulants.

En tant que professionnel, vous utilisez un véhicule et vous vendez des produits transformés à vos clients. Cela veut dire que vous êtes responsable des accidents causés par vous ou par un de vos employés. Le Code civil est d’ailleurs très clair à ce sujet : vous devez réparer les dommages que vous causez aux tiers.

Voici les assurances que vous devez obligatoirement souscrire :

L’assurance de responsabilité civile

Cette assurance vous permet de couvrir votre responsabilité civile en cas de dommages causés à des tiers dans le cadre de votre activité. Cette garantie peut intervenir en cas d’intoxication alimentaire causée par l’un de vos repas, en cas de blessure causée à un client par la faute d’un de vos employés, et en cas de commande erronée, entre autres. Les dommages matériels et immatériels causés dans le cadre de l’activité ou par les produits après la livraison seront pris en charge.

Ce sont quelques exemples, et il est nécessaire pour toute personne qui gère un food-truck de bien s’informer sur les risques de l’activité. Si vous vendez des produits à risques comme du poisson ou de la viande, soyez particulièrement attentif au niveau de couverture du risque alimentaire. À noter que l’assurance RC Pro pourra être souscrite indépendamment ou en complément d’une assurance professionnelle, notamment dans le cadre d’un contrat multirisque.

L’assurance camion professionnelle

Un contrat qui couvre votre foodtruck et votre matériel. Le niveau de protection va dépendre de la formule choisie et des garanties souhaitées. Au minimum, vous pourrez souscrire l’assurance responsabilité civile circulation. Appelée l’assurance auto au tiers, cette assurance couvre seulement les dommages que vous pourriez causer aux autres dans le cadre d’un accident, par exemple.

En fait, vous aurez le choix entre trois formules, notamment la formule au tiers, la formule au tiers étendue et la formule tous risques. Le tiers étendu peut être un bon compromis entre le minimum à souscrire et la formule la plus protectrice, car vous pouvez renforcer votre assurance au tiers avec d’autres garanties (vol, incendie, bris de glace et catastrophes naturelles).

Pour une protection optimale, il est conseillé de souscrire une assurance camion tous risques. Si votre camion est volé ou ravagé par un incendie, vous obtiendrez une indemnisation pour couvrir les pertes. En cas de panne ou de destruction du véhicule, dépendant du contrat souscrit, vous pourrez bénéficier du service d’assistance et de dépannage, et obtenir un véhicule de remplacement.

La mutuelle santé des employés

Une autre assurance que vous devez souscrire est la mutuelle collective des employés. Cela n’est pas obligatoire si vous travaillez seul dans votre food-truck, mais la souscription d’une assurance santé est vivement conseillé. Si vous avez des employés, vous êtes obligés de leur proposer un contrat d’assurance santé complémentaire avec un panier de soin minimum et vous devez aussi cotiser à hauteur de 50%.

Quelles autres assurances souscrire ?

Au moment de souscrire les assurances ci-dessus, votre assureur vous proposera d’autres garanties, comme la garantie perte d’exploitation et la garantie protection juridique. Il y a aussi l’assurance prévoyance qui vous protège contre le risque de pertes de revenus à la suite d’une maladie ou d’une invalidité, par exemple. Vous pourrez dans ce cas recevoir une indemnisation pour compenser les pertes sous forme de rente ou de capital.

Ces assurances ne sont pas obligatoires, mais peuvent être utiles dans le cadre de votre activité de vente de restauration rapide. Votre assureur pourra vous conseiller sur les garanties à souscrire pour exercer en toute tranquillité, et selon vos moyens. Quoi qu’il en soit, avant de souscrire un contrat, vérifiez les plafonds d’indemnisation et les exclusions. Vous éviterez alors les mauvaises surprises en cas de sinistre.

L’assurance multirisques professionnelle foodtruck

Vous avez aussi l’option de souscrire une assurance multirisque qui couvrira tout un ensemble de risques. Celle-ci prendra en charge la couverture de vos assurances professionnelles pour food-truck. Un seul contrat pour couvrir tous les risques, notamment votre responsabilité civile professionnelle, votre responsabilité civile d’exploitation, les litiges avec les clients ou les fournisseurs, et les dommages matériels causés à vos matériels et à votre véhicule.

Le coût d’une assurance professionnelle food-truck

Le prix de l’assurance food-truck va dépendre de plusieurs éléments, notamment de l’activité spécifique que vous exercez, de la valeur des aménagements, des matériels, de la zone géographique, du kilomètre annuel estimé, de l’âge, du type et de la puissance du camion, de votre expérience de conduite, et du niveau de garanties choisies.

Ce qu’il faut retenir, c’est que plus le véhicule, les équipements et les aménagements sont récents, plus le prix de l’assurance sera élevé. De même si vous êtes jeune conducteur ou si vous avez accumulé des sinistres responsables au cours des dernières années. N’hésitez pas à utiliser un comparateur d’assurances en ligne pour trouver les meilleures offres.

Nos conseils pour bien choisir votre assurance food-truck

Comme nous avons pu le voir, être propriétaire d’un food truck professionnel, c’est avoir de nombreuses responsabilités. L’une d’entre elles est la souscription des assurances obligatoires, mais aussi des assurances facultatives. Au moment de souscrire une assurance, choisissez la couverture la plus adaptée à votre métier. Par exemple, si vous préparez et vendez des pizzas, il faut que le contrat d’assurance couvre aussi le four à pizza. Vérifiez également les niveaux de couverture et les exclusions.

En demandant à votre assureur d’augmenter le montant retenu en cas de sinistre, votre cotisation pourra être revue à la baisse. L’astuce pour bien choisir est aussi de comparer les offres de différents assureurs et leurs niveaux de garantie. Enfin, respectez toujours les conditions de votre contrat d’assurance food-truck et veillez à disposer des autorisations réglementaires nécessaires pour exercer votre activité et stationner votre camion en toute légalité.

Continuez votre visite

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *