Activités

Quelle assurance souscrire en tant que marchand de biens ?

Le marchand de biens est un acteur clé du secteur immobilier, dont l’activité consiste à acquérir des propriétés immobilières telles que des maisons, des immeubles ou des locaux commerciaux, dans le but de les rénover et de les revendre pour réaliser une plus-value. Cette profession se distingue de celle de l’agent immobilier, dans la mesure où le marchand de biens est le propriétaire légitime des biens qu’il met en vente.

Les marchands de biens doivent posséder une connaissance approfondie du marché immobilier, ainsi que des compétences en rénovation et en gestion de projet. Ils jouent un rôle crucial dans la valorisation des biens immobiliers et la dynamisation de quartiers en rénovant des bâtiments parfois vétustes pour les remettre au goût du jour et les adapter aux standards actuels de confort et de fonctionnalité.

👉 Obtenez plusieurs devis comparatifs pour assurer votre activité professionnelle

(gratuit & sans engagement)

Les obligations légales et réglementaires

En tant que professionnels de l’immobilier, les marchands de biens sont soumis à diverses obligations légales et réglementaires. Lors de la revente d’une propriété, ils doivent garantir que le bien est conforme au contrat de vente. Ils sont également responsables des éventuels vices cachés qui pourraient apparaître après la transaction. Dans le cas où un litige surviendrait, le marchand de biens pourrait être tenu de verser des dommages et intérêts à l’acheteur.

En outre, leur responsabilité en tant que constructeur est engagée, notamment concernant la solidité du bâti. Ce point est d’une importance capitale, car il peut avoir des conséquences significatives en termes de responsabilité civile et pénale. Cela souligne l’importance pour les marchands de biens de souscrire des assurances adéquates pour se couvrir contre ces risques.

Importance de l’assurance dans le cadre de l’activité

L’assurance joue un rôle indispensable dans l’activité des marchands de biens. Elle permet de se prémunir contre les risques inhérents à la profession, comme les défauts de construction ou les dommages causés à des tiers. La souscription à une assurance de responsabilité civile professionnelle est notamment essentielle pour couvrir les dommages matériels ou corporels qui pourraient survenir pendant l’exercice de leur métier.

Il est également crucial pour les marchands de biens de vérifier que les professionnels avec lesquels ils collaborent sont également bien assurés. Cela permet de s’assurer que tous les aspects du projet immobilier sont couverts et que la protection est complète, depuis la phase de rénovation jusqu’à la vente finale du bien.

Assurances obligatoires pour le marchand de biens

L’assurance responsabilité civile professionnelle

L’assurance de responsabilité civile professionnelle est essentielle pour tout marchand de biens. Elle offre une protection en cas de préjudice causé à autrui, que ce soit un dommage matériel ou corporel, dans le cadre de l’exercice de son activité professionnelle. Cette assurance est particulièrement importante car elle couvre les risques liés aux interactions quotidiennes avec les clients, les fournisseurs et les autres parties prenantes du projet immobilier.

La responsabilité civile professionnelle peut également intervenir pour couvrir les frais de défense en cas de procédure judiciaire. C’est un aspect non négligeable de la protection des marchands de biens qui leur permet de se concentrer sur leur cœur de métier sans craindre les conséquences financières d’un litige potentiel.

L’assurance dommages ouvrage

L’assurance dommages ouvrage, rendue obligatoire par la loi Spinetta de 1978, est une garantie incontournable pour les marchands de biens. Elle doit être souscrite avant le démarrage des travaux de construction ou de rénovation. Cette assurance a pour vocation de couvrir les dommages qui peuvent compromettre la solidité de l’ouvrage ou le rendre inhabitable, et ce, avant même que la responsabilité des différents intervenants ne soit établie.

Elle permet ainsi un règlement rapide des sinistres sans attendre une décision de justice, assurant ainsi une indemnisation efficace des acquéreurs en cas de malfaçon. Il est important de noter que l’absence de cette assurance peut entraîner des sanctions pénales pour le marchand de biens.

La garantie décennale

La garantie décennale, également issue de la loi Spinetta, impose aux constructeurs, y compris les marchands de biens, de souscrire une assurance de responsabilité décennale. Cette assurance couvre les dommages survenant dans les dix ans suivant l’achèvement des travaux. Ces dommages peuvent concerner des défauts affectant la solidité de l’ouvrage ou rendant le bien impropre à sa destination.

La garantie décennale est une protection pour l’acheteur qui s’assure ainsi que toute malfaçon sera prise en charge pendant une période de dix ans après la livraison du bien. Pour le marchand de biens, elle représente une preuve de son engagement envers la qualité et la pérennité du bien vendu, tout en sécurisant son activité face aux risques de sinistres post-livraison.

Autres assurances recommandées pour les marchands de biens

Assurance Constructeur Non Réalisateur (CNR)

L’Assurance Constructeur Non Réalisateur (CNR) est une couverture optionnelle mais fortement recommandée pour les marchands de biens. Cette assurance est destinée aux professionnels qui vendent un ouvrage qu’ils n’ont pas construit eux-mêmes. Elle permet de couvrir les risques liés aux travaux effectués par les précédents propriétaires ou constructeurs.

La souscription à une assurance CNR offre une sécurité supplémentaire au marchand de biens en le protégeant contre d’éventuels vices de construction antérieurs à son intervention. Cela peut s’avérer particulièrement utile lors de la revente de biens anciens qui ont pu faire l’objet de rénovations successives avant leur acquisition par le marchand de biens.

Assurance des bâtiments et des dirigeants

Outre les assurances spécifiques à la construction, il est judicieux pour les marchands de biens de souscrire à une assurance des bâtiments. Cette assurance permet de protéger les propriétés contre les dommages tels que les incendies, les dégâts des eaux, ou encore les catastrophes naturelles. Une telle couverture est indispensable pour sécuriser l’investissement immobilier contre les aléas pouvant survenir pendant la période de détention du bien.

Par ailleurs, l’assurance des dirigeants est également recommandée, car elle protège les dirigeants de l’entreprise en cas de mise en cause de leur responsabilité personnelle. Cette assurance est d’autant plus importante que les décisions prises par les dirigeants peuvent avoir des conséquences financières significatives sur la société, mais aussi sur leur patrimoine personnel.

Couverture santé pour les professionnels

Enfin, il est conseillé aux marchands de biens de penser à leur propre protection en souscrivant à une couverture santé adaptée. Bien que cela puisse sembler évident, la santé des professionnels est un capital à ne pas négliger, et une bonne assurance santé permet de faire face aux imprévus sans impacter la continuité de l’activité professionnelle.

Une assurance santé complète permet de bénéficier d’une prise en charge optimale en cas de maladie ou d’accident. Cela garantit non seulement le bien-être du professionnel, mais aussi la pérennité de son entreprise, en lui permettant de se consacrer pleinement à ses projets immobiliers sans crainte des conséquences d’un problème de santé inattendu.

A voir également

test