Sportif professionnel et de haut niveau : quelles assurances souscrire ?

En France, le métier de sportif de haut niveau reste très difficile d’accès. Pour devenir sportif professionnel, il ne suffit pas d’avoir du talent dans une discipline sportive. Il faut aussi disposer d’un mental solide, faire preuve de maturité et être prêt à réaliser de nombreux sacrifices. Être sportif de haut niveau, c’est surtout être soumis aux risques de blessures, de surentraînement et de manque de progression. À n’importe quel moment, un accident ou une maladie peut interrompre les carrières les plus prometteuses. C’est pour cela qu’il est très important de souscrire les assurances adaptées à ce type d’activité !

Le métier de sportif de haut niveau

Footballeur, boxeur, tennisman… le métier de sportif de haut niveau attire de nombreux sportifs en herbe. En effet, en France comme ailleurs, de nombreux jeunes sportifs ont pour ambition de devenir sportifs professionnels. Or, pour y arriver, il faut avoir un mental solide, être mature et être prêt à faire de nombreux sacrifices, que ce soit au niveau social, personnel ou familial. Tout au long de sa carrière, le sportif professionnel doit réaliser des entraînements, participer aux compétitions sportives nationales et internationales, répondre à des obligations et respecter une hygiène de vie stricte. Il doit être à l’écoute de son entraîneur et voir les défaites comme l’occasion de progresser davantage.

Il est, par ailleurs, important de faire la différence entre un sportif de haut niveau et un sportif professionnel. Un sportif de haut niveau est inscrit sur des listes ministérielles, ce qui fait que son statut est reconnu par l’État et qu’il peut participer aux grandes compétitions. Il profite des aides financières versées par l’État. Quant au sportif professionnel, il dépend exclusivement de son activité.

Quelles assurances sont obligatoires ?

La première chose à savoir que la licence est obligatoire pour ceux qui pratiquent le sport de manière régulière. Celle-ci rejoint deux assurances, la responsabilité civile et la couverture contre les accidents corporels. C’est ce qu’on appelle la licence-assurance. Or, d’un point de vue légal, il n’y a aucune assurance obligatoire pour le sportif professionnel et pour le sportif de haut niveau. En principe, c’est aux organisateurs d’activités sportives de souscrire les contrats d’assurance collectifs. On parle notamment de l’assurance de responsabilité civile qui permet de couvrir les dommages causés aux tiers dans le cadre des activités sportives.

L’assurance de responsabilité civile

Comme dit précédemment, lorsqu’il reçoit sa licence, le sportif de haut niveau ou le sportif professionnel souscrit automatiquement une assurance de responsabilité civile. Cette assurance est essentielle, car elle permet de couvrir les dommages causés aux autres dans le cadre de l’activité sportive. En plus de l’assurance responsabilité civile, le sportif doit également souscrire des contrats de prévoyance.

La prévoyance pour les sportifs

Les contrats de prévoyance permettent à l’assuré de maintenir le niveau de vie et de protéger sa famille en cas d’imprévu. À n’importe quel moment, l’activité sportive peut être interrompue par un accident ou une maladie. D’où l’importance de souscrire des couvertures prévoyance. Ce sont des garanties qui permettent de compléter le régime obligatoire d’Assurance Maladie qui s’avère être insuffisant pour faire face aux aléas de la vie.

Votre assureur vous proposera des solutions de prévoyance adaptées à votre situation. Les garanties généralement proposées aux sportifs sont : la perte de licence, l’invalidité, le décès, la protection du conjoint et des enfants, l’incapacité temporaire et l’assurance emprunteur. En plus de proposer ces garanties, votre assureur vous proposera aussi des solutions d’assistance comme l’assistance à la personne, la protection juridique et les conseils financiers.

L’assurance individuelle accidents

En cas de dommages corporels subis personnellement suite à un accident, l’assurance individuelle accidents permet de couvrir les différents frais occasionnés. Même si cette garantie prend en charge une partie des frais médicaux, son rôle principal est de vous verser une somme d’argent périodiquement pendant une période déterminée dans le contrat. En effet, en cas d’invalidité temporaire ou permanente, vous recevrez une somme de votre assureur.

A noter que les conditions et les exclusions dépendent de l’assureur et du type de contrat souscrit. Certains contrats d’assurance ne couvrent pas compétitions et les sports à risque comme le saut en parachute et le saut en élastique. Vous devez donc bien lire les conditions avant de souscrire un contrat d’assurance individuelle accidents.

Faites des demandes de devis

Nous vous invitons à utiliser un comparateur en ligne pour faire des demandes de devis auprès de différents assureurs. Cela vous permettra de comparer les offres et de trouver la meilleure pour vous. L’assurance-sport que vous souscrivez doit être adaptée à votre type d’activité.

Pour un sportif de haut niveau ou un sportif professionnel, il est indispensable de souscrire une assurance pouvant couvrir la pratique en compétition. De même si les activités sportives sont pratiquées à l’étranger. En bref, les contrats doivent être personnalisés et doivent pouvoir couvrir tous les risques liés aux activités sportives.

D’autres publications

Comment s’assurer pour la pratique d’une activité sportive ?

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *