Assurances Perso

Que faut-il savoir sur l’assurance auto fonctionnaire ?

La loi en France est très clair lorsqu’il s’agit d’assurance auto. Le minimum à souscrire pour être en règle est l’assurance auto au tiers. Les fonctionnaires n’échappent pas à la règle. En effet, comme tout autre conducteur, le fonctionnaire doit lui aussi respecter cette obligation d’assurance. Or, il faut savoir que ce statut comporte de nombreuses spécificités à prendre en compte lors du choix de l’assurance auto. Voici tout ce que vous devez savoir sur l’assurance auto pour fonctionnaire !

Le statut de fonctionnaire et ses spécificités

Le fonctionnaire est une personne qui exerce dans la fonction publique d’État, la fonction publique hospitalière et la fonction publique territoriale. Un statut qui s’avère avantageux dans de nombreux cas, notamment lorsqu’il faut signer un contrat de bail locatif ou de contracter un prêt immobilier, car ils ont la garantie d’obtenir une rémunération en fin de mois par l’employeur gouvernemental.

Les fonctionnaires peuvent exercer dans différents domaines, à savoir l’éducation nationale, la santé, la défense territoriale, l’économie et les finances, les élus, la justice, les entreprises publiques, les associations et les organismes sociaux.

Des formules d’assurance auto spécifiques pour les fonctionnaires

En matière d’assurance auto, les compagnies d’assurance proposent généralement des formules dédiées aux fonctionnaires. Des contrats spécifiques aux nombreux avantages, notamment :

  • Sous justification de travailleur public, il est possible de bénéficier d’une remise de 10% sur l’assurance auto
  • Les fonctionnaires qui utilisent leurs véhicules personnels dans le cadre du travail peuvent avoir recours à un service d’assistance et peuvent bénéficier de la prise en charge des frais de déplacements professionnels
  • Les réparations en valeur à neuf du véhicule, sans tenir compte du taux d’usure du véhicule
  • La garantie bris de glace est proposée sans franchise et est valable à chaque échéance régulière
  • Si le conducteur fonctionnaire a plus de 3 ans de permis, il n’aura aucune cotisation supplémentaire à payer pour le prêt du véhicule
  • Pour les fonctionnaires jeunes conducteurs, il y a l’exonération de la majoration

Attention, car même si les contrats d’assurance auto fonctionnaires sont avantageux et permettent d’alléger le coût de la prime d’assurance, il faut s’assurer de remplir toutes les conditions notamment l’absence de malus, l’ancienneté d’assuré et le lieu de résidence, entre autres.

Quelle formule d’assurance auto fonctionnaire choisir et pourquoi ?

Tout va dépendre de l’usage du véhicule et du nombre de conducteurs. Comme pour l’assurance auto classique, les fonctionnaires ont le choix entre la simple couverture au tiers, la couverture intermédiaire et la couverture tous risques.

  • L’assurance auto au tiers : cette formule est la moins coûteuse. C’est aussi le minimum à souscrire pour couvrir le véhicule. L’assurance de responsabilité civile couvre les dommages causés par le véhicule aux tiers.
  • L’assurance auto intermédiaire : la formule intermédiaire couvre la responsabilité civile et comprend également d’autres garanties utiles comme la garantie vol et la garantie incendie. Une couverture personnalisable selon les besoins.
  • L’assurance auto tous risques : pour une protection optimale, il est préférable de souscrire une assurance auto tous risques. Cette formule est la plus complète, mais aussi la plus coûteuse. Elle comprend différentes garanties comme la garantie vol, la garantie incendie, la garantie bris de glace et la garantie catastrophe naturelle.

Le prix d’une assurance auto pour fonctionnaire

Il est dans l’intérêt du fonctionnaire de comparer les différentes offres des assureurs. Quel que soit le niveau de couverture choisi, le prix de l’assurance sera moins élevé que pour les autres conducteurs. Des réductions et remises permettent au fonctionnaire de faire baisser la prime sans mettre en péril sa couverture.

Pour autant, il ne faut pas omettre d’étudier les modalités du contrat. Il faut nécessairement analyser les franchises, les plafonds d’indemnisation, les délais de carence et les exclusions de garanties. Enfin, en comparant les devis d’assurance auto, vous trouverez facilement la formule qui convient à vos besoins et à votre budget.

Continuez votre visite

test