Quels éléments sont essentiels pour choisir une assurance vie ?

assurance-vie-esprit-tranquille

Tout individu peut souscrire un contrat d’assurance vie. Mais il est essentiel d’optimiser votre contrat pour qu’il colle à vos attentes lors de la souscription mais aussi quand vos attentes évolueront. Nous vous proposons ici une série de questions sur lesquelles vous devez analyser votre contrat avant signature.

Quels sont les frais liés au contrat d’assurance vie ?

Lorsque vous souscrivez un contrat d’assurance vie, vous devez payer des frais d’entrée et des frais de gestion, ainsi, il est important de noter que pour avoir un bon contrat, les frais ne doivent pas dépasser les 3% des versements effectués pour l’entrée et ne doivent pas dépasser 0.60% – 0.90% pour les frais de gestion (à payer chaque année).

Quelle formule allez-vous choisir ?

Faites attention aux TMG soit Taux Minimal Garanti car très souvent les performances proposées sont médiocres.

Il est préférable de diversifier vos versements notamment en investissant votre capital dans des fonds en Euros et des fonds en unité de compte pour une meilleure rentabilité de votre contrat d’assurance vie. Au fil du temps, en gagnant de l’ancienneté, vous pourrez investir dans plus de fonds en Euros si vous le souhaitez et ainsi sécurisez votre investissement.

Pensez aussi à gérer les fluctuations du marché ! L’assurance vie est considérée comme un investissement à long-terme, il faut faire attention des moments de hausse et de la baisse de la valeur des parts.

Optez aussi pour le prélèvement forfaitaire libératoire qui est dans bien des cas la meilleure solution fiscale.

Qui sont les bénéficiaires de votre contrat d’assurance vie ?

Les bénéficiaires d’aujourd’hui ne sont peut-être pas ceux de demain, vous devez donc veiller à adapter votre contrat en conséquence.

La clause bénéficiaire peut être modifiée de façon régulière car elle est gratuite, alors, si vous ressentez le besoin de changer cette clause autant que vous le voulez, il ne faut surtout pas hésiter d’apporter les modifications nécessaires à votre contrat. Les termes utilisés dans la clause bénéficiaire doivent être très précis pour éviter tout malentendu.

Versement du capital ou rentre viagère ?

Lorsque votre contrat d’assurance vie atteint ses huit ans, vous pouvez demander à votre compagnie d’assurance de transformer votre contrat en rente viagère qui vous sera versée jusqu’à votre mort, le capital restant reviendra aux bénéficiaires désignés dans votre contrat.

Selon votre âge et le montant de votre retraite, la rente viagère peut s’avérer une bonne solution. Nombreux sont les particuliers à avoir opté pour une rente viagère pour financer le coût de leur maison de retraite.

Quid des anciens contrats d’assurance vie ?

Si vous avez la chance de bénéficier d’un ancien contrat d’assurance vie, avant novembre 1991, vous avez de nombreux avantages en matière d’impositions et de succession, conservez le précieusement !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *