Pokémon Go : une assurance gratuite pour les dresseurs

pokemon-go-assurance

Après de longues semaines d’attente, le jeu Pokémon Go est enfin disponible en France. Depuis le 24 juillet dernier, les dresseurs en herbe sillonnent les rues de l’Hexagone, à la recherche de Pokémons. Mais, cette nouveauté présente également quelques risques.

De nombreux cas d’accidents ont été rapportés dans le monde entier, tellement les dresseurs sont captivés par leurs écrans. Pour remédier à ce problème, la banque russe Sberbank a mis en place une assurance spécialement destinée aux joueurs. Qu’en est-il au juste ?

Pokémon Go, un concept intelligent signé Nintendo

Pour marquer ses vingt ans, Nintendo a choisi de lancer Pokémon Go. Ce jeu pour smartphone, dit intelligent, permet aux fans de capturer des centaines de Pokémons. L’objectif de cette application pour smartphone est d’allier la réalité à la capture de ces créatures virtuelles. Une nouveauté qui s’est rapidement dispersée dans le monde entier et qui n’a pas manqué de séduire un vaste publique. Loin des jeux classiques, celui-ci utilise la réalité augmentée.

Ainsi, les joueurs sont incités à se déplacer de ville en ville à la recherche de ces petites créatures de poche. De la maison au café du coin, en passant par les places publiques, les Pokémons sont partout. Ils peuvent être trouvés au sol, sur les arbres et même chez les voisins.

De nombreux cas d’accidents rapportés

Dès son lancement, l’application pour smartphone Pokémon Go a séduit petits et grands. Par passion pour le jeu ou par simple curiosité, les utilisateurs se sont hâtés de télécharger l’application. Tout allait bien, jusqu’à ce que les cas d’accidents liés au jeu soient rapportés.

Les dresseurs ont tellement les yeux rivés sur leurs écrans qu’ils effectuent des déplacements dangereux pour capturer les petites créatures. Distraits, certains joueurs n’hésitent pas à jouer même en étant au volant. Pendant que certains se font heurter par des véhicules, d’autres se font attaquer par des animaux. Ce qui est le cas d’un joueur qui s’est fait mordre par un serpent venimeux alors qu’il était à la recherche d’un « Pokéstop ».

Le 14 juillet dernier, deux jeunes hommes américains ont fait une chute de huit et quinze mètres d’une falaise. Ils étaient tous deux partis à la recherche de Pokémons. Toujours en Amérique, une voiture a percuté une voiture de police, vide et garée, heureusement.

Un autre cas rapporte qu’une adolescente s’est fait renverser par une voiture alors qu’elle traversait une route à l’heure de pointe, toujours à la conquête de créatures. Pour la petite histoire, la mère de la jeune fille lui avait acheté un téléphone flambant neuf une demi-heure précédent l’accident pour qu’elle puisse y jouer tranquillement. Et pour cause, elle a décidé de porter plainte contre Nintendo.

Au pays du soleil levant, un étudiant a fait une chute dans les escaliers seulement quelques heures après le lancement officiel de Pokémon Go. Enfin, un jeune néo-zélandais a décidé de démissionner afin de devenir dresseur de Pokémons à plein temps. Pendant plus deux mois, il s’est consacré à la capture de toutes les créatures.

Heureusement pour lui, les entreprises de transport reconnaissent les efforts qu’il a fournis et ont choisi de lui offrir ses déplacements.

Même si aucun accident mortel n’a été rapporté pour le moment, il se trouve que cette application représente un danger pour les utilisateurs, comme pour les non-utilisateurs et la responsabilité civile comprise dans le contrat d’assurance multirisque habitation a certaines limites en terme de couverture.

Une assurance d’accidents pour les dresseurs

La banque russe Sberbank a eu l’excellente idée de mettre en place une assurance destinée aux utilisateurs de Pokémon Go. Une démarche cadencée par les nombreux cas d’accidents et qui a pour but de couvrir les utilisateurs en cas d’accident lié à l’application. Selon Maksim Chernin, le PDG en charge de l’assurance-vie à la banque, « Compte tenu du fait que certains pays ont signalé des blessures de chasseurs de Pokémon, nous avons développé un produit spécial qui sera gratuit pour les joueurs ». Pour bénéficier de l’assurance, il convient tout simplement de s’inscrire en ligne.

Ainsi, la Sberbank offre 50 000 roubles, soit plus de 1000 dollars de la couverture aux clients. Quant à la compensation, elle dépendra de la gravité de la blessure. « Il est également important pour nous de permettre d’améliorer la littératie financière, pour que la jeune génération soit en mesure d’en apprendre davantage sur les solutions d’assurance tout en s’amusant », explique le PDG. Par ailleurs, on apprend aussi que la banque envisage d’attirer les Pokémons dans ses agences. Les utilisateurs attrapent donc des créatures et la Sberbank capture de nouveaux clients. Simple et efficace !

Un bon coup de pub pour ce géant des finances Russes, on peut espérer que ce genre d’initiative verra aussi le jour en France.

Des assurances autour des nouvelles technologies

Assurance des nouveaux moyens de transports électriques

Assurance drone

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *