L’assurance santé couvre-t-elle le Coronavirus ?

Au 16 mars 2020, plus de 5400 Français étaient contaminés par le Coronavirus. Également appelée Covid-19, cette épidémie devenue pandémie est passée au stade 3. Les symptômes varient selon les patients et le bilan ne cesse de s’alourdir. S’il y a bien une question que se posent les Français, c’est celle de l’assurance santé.

Est-ce que les médicaments, les hospitalisations et les consultations sont pris en charge par l’assurance maladie et les complémentaires santé ? Quels remboursements attendre en cas de contamination ? Nous faisons le point dans cet article.

Le Covid-19 couvert de la même façon que les grippes !

L’objectif de la Sécurité sociale face à cette nouvelle crise sanitaire qui touche non seulement la France, mais aussi de nombreux autres pays est de permettre aux personnes touchées par le Coronavirus d’être couvertes comme pour les grippes. En effet, le schéma restera classique et les garanties seront les mêmes.

Toutefois, il faut savoir qu’avant d’être diagnostiqué, l’assurance maladie ne pourra pas prendre en charge toutes les dépenses en santé. Il faudra éventuellement faire jouer sa complémentaire santé pour obtenir des remboursements pour les soins avant le diagnostic.

Le remboursement des médicaments

Il est donc possible de demander le remboursement de certains médicaments à votre assureur. Pour que la complémentaire santé couvre ces médicaments, il faudra obligatoirement avoir une prescription d’un professionnel.

De même, les patients qui pensent qu’ils sont porteurs du coronavirus pourront consulter un médecin, qui facturera le rendez-vous comme une visite classique. D’ailleurs, la téléconsultation sera plus souple et sera désormais accessible aux patients n’ayant pas de médecin traitant ou dont le médecin traitant est indisponible.

La téléconsultation pour éviter les déplacements

Si une telle mesure a été mise en place, c’est pour éviter le déplacement des patients. Ainsi, à travers WhatsApp ou FaceTime, les patients pourront consulter un médecin en ligne directement de leur téléphone. S’ils ont été contaminés par le Covid-19, ils recevront alors une ordonnance, dont 30% du montant final sera remboursé par la complémentaire santé.

Il faut tout de même souligner que les patients n’ont aucune garantie de consulter un médecin sans dépassement d’honoraire. Les mutuelles ont, par ailleurs, décidé de proposer des téléconsultations sans reste à charge, ce qui permettra de limiter les frais.

Quelle prise en charge en cas d’hospitalisation ?

Dans le cas d’une hospitalisation, la prise en charge de l’Assurance maladie et de la complémentaire santé sera de 100%. À savoir toutefois que ceux qui souhaitent avoir une chambre individuelle devront s’acquitter d’un reste à charge. En fait, tout va dépendre du contrat du patient.

Il faut aussi prendre en considération le fait que les hôpitaux sont débordés et que les patients n’auront pas toujours le choix. Nous rappelons également que l’Assurance maladie fera de sorte que le Covid-19 ne coûte pas un centime aux Français.

La prise en charge du dépistage

Quant au dépistage, il sera pris en charge à hauteur de 60% par l’Assurance maladie. Les 40% restantes devront être remboursées par les complémentaires santé. Rappelons, par ailleurs que depuis le 15 mars, les laboratoires d’analyses urbains peuvent effectuer des prélèvements pour détecter le Covid-19 chez les patients. Pour que ce test de dépistage soit pris en charge, il doit être fait sur prescription d’un médecin.

Enfin, les salariés du privé qui présentent des symptômes de la maladie pourront être protégés en cas de pertes de revenu. Pour cela, il faut qu’il y ait un arrêt de travail. L’Assurance maladie pourra prendre en charge l’indemnité journalière pendant 20 jours, et ce dès le premier jour. Il faudra en revanche que cette indemnité soit complétée par une participation de l’employeur.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *