Quelle assurance pour un séjour au ski ?

0010082995T-849x565

Vous avez hâte de dévaler les pistes fraichement enneigées des montagnes ; de déguster un bon chocolat chaud prés d’une cheminée pour vous revigorer. Afin d’avoir les vacances parfaites, il n’est pas question de faire l’impasse sur l’assurance adéquate.

Il faut prendre en considération que personne n’est à l’ abri d’un accident. Les pratiques de sports d’hiver sont bien connues pour être un sport à haut risque. En France, ces sports accueillent plus de 7 millions de visiteur et enregistrent prés de 150.000 blessés par an. Et être mal assurés nous oblige à faire face à des conséquences financièrement lourdes à supporter.

Avant votre départ au ski

La première chose à faire avant votre départ est bien évidemment de consulter les contrats d’assurances que vous possédez déjà. Cela vous évitera de payer une assurance spéciale voyage car il se peut que vous soyez déjà couvert. En effet, très souvent, votre complémentaire santé, votre assurance habitation ou même votre carte bancaire couvre un tant soit peu les skieurs avec des prestations assistance neige/ski.

Si vous avez une assurance complète, plus connue comme l’assurance multirisque, vous n’avez pas de soucis à vous faire. Cette garantie inclut le rapatriement médical, les frais médicaux à l’étranger, les frais de suivi médical entre autres.

Mais pas d’inquiétude, si ce vous ne disposez pas de ce genre de contrat, vous trouverez plus bas ce qu’il vous faut pour partir à la montagne l’esprit tranquille.

La garantie Responsabilité Civile

La garantie responsabilité civile de votre contrat d’assurance habitation devrait couvrir les dommages causés à un tiers (skieur ou piéton) en cas d’accident. De plus, l’assurance individuelle accident ou la garantie des accidents de la vie (GAV) peuvent couvrir certains secours comme le rapatriement des concernés en cas de problèmes.

La protection liée à votre carte bancaire

Saviez-vous que votre carte bancaire vous protège ? Figurez-vous que la plupart des cartes bancaires de la branche Visa où MasterCard incluent des garanties d’assistance pour vous et votre famille en France comme à l’étranger.

Par exemple en cas d’évacuation, les frais de transport entre le lieu du sinistre et le centre médical ou hospitalier le plus proche sont inclus dans votre garantie carte bancaire.

Les garanties des cartes bancaires haut de gamme

Aussi, si vous êtes titulaire d’une carte haut de gamme, l’assurance neige est incluse, donc il ne sera pas nécessaire de souscrire à une extension de garanties pour votre séjour. Les frais de secours sont compris dans votre garantie, que ce soit sur les pistes ou hors-piste (sous certaines conditions)

En cas d’accident et bien sure si vous êtes dans l’impossibilité de poursuivre votre séjour au ski, la carte haut de gamme vous permet d’être remboursé pour les forfaits non utiliser. (Sous certaines conditions)

Vous avez endommagé, perdu ou quelqu’un vous a volé vos skis de location, pas de panique, ils vous seront remboursés de la franchise éventuelle prévue dans le contrat du loueur en cas de vol ou de bris du matériel loué (sous certaines conditions)

Autres possibilités

Après avoir décortiqué les clauses de votre contrat d’assurance ou les garanties qu’offre votre carte bancaire, il se peut que la couverture ne soit pas suffisante.

Dans ce cas, et seulement dans ce cas, vous pouvez souscrire à une assurance ski proposée aux caisses des remontées mécaniques. Ces assurances d’appoint couvrent les secours, l’évacuation et remboursent les frais en cas de vol de matériel ou d’interruption de séjour, suite à un accident.

Par ailleurs, vous pouvez également opter pour les assurances des clubs ou des fédérations comme le Club Alpin Français (CAF), la Fédération Française de la Montagne et de l’Escalade (FFME) ou la Fédération Française de Ski (FFS). Ces contrats vous proposent toute une panoplie de garanties supplémentaires, comme la prise en charge directe des frais de secours, la recherche en montagne ou encore le règlement d’un capital en cas de décès ou d’invalidité.

A noter : s’assurer c’est bien, mais il y a des dispositions à prendre pour bénéficier des garanties qu’offre votre assureur. En effet, celui-ci peut refuser de prendre en charge vos dépenses, si vous ne les envoyez pas dans un délai de 5 à 8 jours après votre accident. N’oubliez donc pas de respecter les délais d’envoi de déclaration !

D’autres assurances pour vos vacances

Échange de maisons ou d’appartements : quelles assurances ?

Vos assurances lors d’un séjour à l’étranger

Quelle assurance souscrire pour une location de vacances ?

Comment assurer vos bagages contre la perte ou le vol ?

 

Ajouter Un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *