La prévoyance pour se protéger des aléas de la vie

La prévoyance est une assurance complète. Elle permet de se protéger des aléas de la vie, notamment en cas de décès, de dépendance, d’invalidité, d’incapacité et d’hospitalisation. Souscrire un contrat de prévoyance, c’est anticiper les accidents de la vie et c’est surtout se rassurer. Zoom sur cette assurance qui permet de vous protéger et de protéger votre famille !

Définition de la prévoyance

Par définition, la prévoyance est un terme générique qui parle des contrats d’assurance prévenant les risques liés à la personne. Ce terme se définit comme « la qualité de quelqu’un qui prévoit les évènements ». Il s’agit là d’une protection sociale qui vient compléter le régime obligatoire de l’Assurance maladie.

Dans la plupart des cas, ce régime de la Sécurité sociale se montre insuffisant, surtout lorsqu’il s’agit de garanties et d’indemnités. Le contrat de prévoyance vient alors couvrir le manque à gagner des assurés. Il diffère de la mutuelle santé, car il prend en charge les pertes de revenus et les autres besoins financiers de tous les jours. C’est un contrat qui peut être souscrit à titre particulier comme à titre professionnel.

Pourquoi souscrire un contrat de prévoyance ?

En souscrivant un contrat de prévoyance, vous dites oui à de nombreux avantages. En cas de décès, d’invalidité ou d’hospitalisation, vous et vos proches serez systématiquement protégés. En effet, cette assurance a l’avantage de maintenir le niveau de vie de votre famille si vous êtes dans l’incapacité de poursuivre votre activité professionnelle.

Elle vient également compléter l’absence ou les insuffisances des garanties prévues par votre employeur. Enfin, la prévoyance vous permet aussi de bénéficier d’une assistance complète à domicile ou en déplacement, selon vos besoins.

Les garanties de la prévoyance

Prévoyance décès

En cas de décès de l’assuré, cette prévoyance permet d’assurer un minimum de revenu à sa famille. Les bénéficiaires peuvent être les conjoints, les enfants, les parents et les autres héritiers. Les prestations sont sous forme de rente, de capital, de rente d’éducation ou de prise en charge des frais d’obsèques. La prévoyance décès est également appelé l’assurance décès.

Prévoyance santé

La prévoyance santé vient compléter les prestations de l’Assurance maladie obligatoire. Elle intervient en cas d’accident, de maladie et de maternité. Cette assurance est capable de rembourser partiellement ou totalement les frais de consultation, de pharmacie, d’hospitalisation et de médecine alternative. Les frais optiques et dentaires sont également remboursés.

Prévoyance invalidité

Cette garantie permet le versement d’une rente en complément de la pension versée par la Sécurité sociale. Elle a pour objectif de compenser la perte de revenu en cas d’invalidité. Les rentes sont classées en trois catégories, selon le degré d’invalidité. Cependant, au moment de la retraite, la prévoyance invalidité ne permet plus le versement de rentes.

Prévoyance incapacité

L’assurance incapacité concerne les salariés, mais aussi les travailleurs non salariés, dans la mesure où ils bénéficient de faibles prestations à la suite d’un accident ou d’une maladie. Des indemnités sont versées et viennent compléter celles de la Sécurité sociale. Il peut s’agir de versements d’indemnités journalières ou de la prise en charge du maintien du salaire par l’entreprise.

Prévoyance dépendance

Par la dépendance, on entend la perte d’autonomie. La prévoyance dépendance ou assurance dépendance permet de toucher une rente ou un capital en cas de dépendance causée par la vieillesse. Cette assurance couvre la dépendance totale et la dépendance partielle. Comme garanties complémentaires, elle peut proposer de l’aide à domicile et du soutien psychologique.

Prévoyance retraite

La prévoyance retraite se présente comme une assurance qui vient compléter les pensions versées par les régimes de base. C’est une manière de préparer sa retraite en épargnant.

Qui peut souscrire un contrat de prévoyance ?

Pour souscrire un contrat de prévoyance, il faut être âgé de plus de 18 ans. Quant à l’âge maximum, il est défini par les compagnies d’assurance et se situe généralement entre 65 et 70 ans. Une limite qui s’explique par le fait que les risques augmentent avec l’âge. La souscription d’un contrat de prévoyance peut se faire dans une compagnie d’assurance, dans une institution de prévoyance ou dans une mutuelle.

Par ailleurs, il faut savoir qu’il s’agit de cotisations à fonds perdus. Contrairement au contrat d’assurance vie, il n’est pas possible de récupérer les sommes versées à l’échéance du contrat.

D’autres articles autour de la prévoyance

Garantie Accident de la Vie

Que choisir entre l’assurance décès et l’assurance obsèques ?

Ajouter Un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *