L’assurance tous risques chantier pour les professionnels du BTP

Assurance TRC

L’assurance TRC n’est pas obligatoire, cependant, plus vous avez d’intervenants sur votre chantier, plus les risques sont nombreux et les risques sont à la fois importants et couteux, vous avez donc tout intérêt à souscrire cette assurance sans réfléchir avant l’ouverture de votre chantier.

Entreprendre des travaux de construction est une aventure à ne pas prendre à la légère. De nombreux efforts sont demandés ainsi que le savoir-faire de bon nombre de travailleurs. La durée de construction est souvent longue et des mesures de précautions sont à prendre en cas de dommages.

Il est donc important de souscrire à l’assurance tous risques chantiers (TRC) comme garantie. Cette assurance permet une indemnisation des dommages matériels causés sur le chantier de construction.

Que couvre l’assurance tous risques chantier ?

L’assurance couvre les travaux qui débutent à l’ouverture du chantier ainsi que le matériel et les équipements dès qu’ils arrivent sur le chantier.

Cette assurance est définie selon vos besoins, dépendant de l’ampleur de votre projet et du chantier, elle est donc sur mesure. Cependant, elle ne prend pas en considération les dommages dits accidentels qui peuvent affecter le chantier.

Les dommages redoutés

Il existe plusieurs dommages qui peuvent être occasionnés sur le chantier durant les travaux. Ceux-ci peuvent être des glissements de terrain, des dommages occasionnés par une inondation, une tempête, une fausse manœuvre, la chute d’une grue ou un incendie entres autres.

La garantie prends donc en charge toute les réparations, les frais de démolitions, de déblaiement, le coût des heures de travail, les coûts liés au transport. Et elle garantit aussi le matériel se trouvant sur le chantier, les échafaudages nécessaire pour le besoin des travaux, les documents techniques, et ceux nécessaire pour l’administration et la comptabilité.

En bref, cette assurance vous propose une couverture assez large.

Attention toutefois, cette assurance ne vous dispense pas de souscrire à une assurance décennale qui elle vous couvre pendant les 10 ans qui suivent la fin du chantier.