Comprendre l’assurance perte d’exploitation

Perte d'exploitation

L’assurance perte d’exploitation, à ne pas confondre avec la responsabilité civile exploitation, ici il s’agit bien de prendre en compte les conséquences financières d’un sinistre sur votre activité et son exploitation.

Un sinistre est vite venu et peut avoir des conséquences importantes sur votre entreprise et votre productivité.
Suite à un sinistre, une entreprise vit parfois de durs jours avant de retrouver une stabilité dans sa production.

Le chiffre d’affaires peut connaître une chute dramatique ou même voir les chiffres à zéro.

Malgré ces temps dur, l’entreprise reste redevable de ses responsabilités financières. Donc, cette assurance perte d’exploitation permet à l’entreprise d’avoir des garanties pour mieux gérer ces frais.

Garantie de base

Cette garantie de base permets aux entreprises d’alléger les frais les plus courants comme :

  • Le versement d’une allocation pour la compensation d’une perte financière causée par une baisse d’activité.
  • Les coûts supplémentaires pour la continuité de l’exploitation sont aussi remboursés par cette garantie de base.

Garantie complémentaire

La garantie complémentaire prend en charge les coûts qui ne sont pas couvert par la garantie de base et propose donc :

  • Un remboursement des coûts encourus pour le maintien des produits ou services sur le marché
  • La prise en charge des pénalités de que doit payer l’entreprise
  • Une prise en charge si votre activité est interrompue ou réduite suite à un manque, insuffisance, en termes de matière première ou stock, de la part de votre sous-traitant ou votre fournisseur causé par un sinistre.

La période d’indemnisation

Cette période est définie quand le contrat est signé. Le calcul est fait sur une estimation du temps qu’il faudra à l’entreprise pour retrouver une stabilité financière et opérationnelle et prends donc en compte :

  • Le temps qu’il faudra pour la reconstruction du local ou le matériel qui mérite d’être remplacé
  • La concurrence présente dans le secteur qu’opère l’entreprise
  • La possibilité d’un sous traitement des activités
  • La possibilité d’un maintien des activités, partiel ou pas.

Ajouter Un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *