Quelles assurances devez-vous souscrire pour une association ?

association-marche-nordique

Les associations aussi peuvent voir leur responsabilité civile engagée pour des dommages liée à leurs activités et leurs biens mobiliers ou immobiliers. Les véhicules ou locaux des associations peuvent subir des dommages lors de différents évènements tout comme les membres de l’association qui peuvent subir des dommages corporels en cas d’accident.

En toute logique les compagnies d’assurance proposent des contrats qui couvrent les associations tout en répondant à leurs besoins respectifs.

La responsabilité civile des associations

Les personnes faisant partie d’une association peuvent être couvertes par un contrat responsabilité civile lors des activités organisées par leur association. Par exemple : Les dirigeants, les bénévoles, les stagiaires, les salariés, les membres du conseil d’administration, les titulaires de la carte membre, les moniteurs entre autre.

En souscrivant une assurance responsabilité civile, cela permet d’indemniser une victime, si cette dernière ne fait pas partie de l’association.

Par ailleurs, vous devez analyser les clauses de votre contrat, afin de bénéficier d’une bonne couverture en tant qu’assuré, par exemple, si un assuré a subi des dommages par un autre assuré, sa garantie responsabilité civile doit être couverte.

Assurance multirisques pour les locaux

Des assurances multirisques pour assurer les locaux des associations sont aussi proposées par les compagnies d’assurance.

Si l’association est considérée comme propriétaire, elle doit souscrire une assurance multirisque pour se couvrir en cas de : dégâts des eaux, incendie, vol, tempête, bris de glaces, catastrophe naturelle, dommage électrique, au même titre qu’une assurance habitation pour des particuliers.

Si l’association est considérée comme locataire, une garantie des risques locatifs doit obligatoirement être souscrite.

Assurance des véhicules de l’association

Les véhicules ainsi que leur contenu doivent être assuré comme tout autre véhicule circulant sur route. Notez que si vous utilisez votre véhicule personnel pour les besoins de l’association, vous pouvez demander une extension de garanties à votre assureur.

Conseils pratiques

 

Il est important d’instaurer la clause de renonciation à recours pour éviter qu’en cas de sinistre, l’assureur récupère la somme versée auprès du responsable de l’association.

  • Chaque adhérent à une association doit se protéger en cas de dommages corporels ou matériels.
  • En cas d’accident d’un bénévole lors d’une activité associative, l’association doit indemniser le bénévole.
  • Une association peut souscrire différents contrats pour se protéger contre différents types de dommages.
  • En tant qu’association sportive, des contrats collectifs doivent être souscrits afin d’obtenir de meilleurs tarifs.

Ainsi en dehors des risques financiers spécifiques aux entreprises et plus récemment la mutuelle collective, l’assurance association diffère très peu des assurances professionnelles. Toutefois l’emphase est à mettre sur la protection des membres.

Ajouter Un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *