Assurance en ligne : comment réagissent les Français ?

En 2016, le secteur de l’assurance a connu quelques changements importants. C’est une année qui a été marquée par le développement de l’économie collaborative, des offres connectées et des pressions règlementaires renforcées. Omniprésentes dans notre quotidien, les assurances disposent aujourd’hui de leurs propres particularités et suivent une évolution en ligne considérable. Cependant, la question se pose : comment les Français voient-ils l’assurance en ligne ?

Les assurances en ligne les plus prisées

D’après de récentes études, c’est l’assurance auto-moto qui occupe la première place du podium avec plus de 52% des sondés. Juste après arrivent l’assurance habitation avec 44% des sondés contre 24% et l’assurance santé avec 24% des sondés. Pour rappel, le groupe a pour mission d’étudier les comportements, les opinions et les attentes des consommateurs sur différents produits, marques et concepts de communication.

D’autres assurances populaires sur internet sont l’assurance voyage, l’assurance crédit, l’assurance loyers impayés et l’assurance scolaire. Pour information, le taux d’assurés en France est de 91% en ce qui concerne les assurances auto-moto et de 96% en ce qui concerne les assurances habitation.

Les Français encore récalcitrants

Ces études révèlent que plus de 45% des Français ne sont pas encore à l’aise avec la souscription d’une assurance en ligne. Seulement, l’étude souligne que 20% des internautes français ont souscrit à une assurance en ligne en 2016, contre 12% en 2015.

Après tout, avec la mise en place de la loi Hamon, il est maintenant plus facile de résilier son contrat d’assurance. Rappelons que ce dispositif permet la résiliation d’un contrat d’assurance à tout moment après un an, sans préjudice financier.

Les assurés ont donc plus de liberté et sont capables de comparer différentes offres avant de choisir celle qui s’adapte à leurs besoins et à leurs budgets. Ce qui explique la concurrence entre les assureurs. Ils se doivent de mettre en place des processus plus simples pour souscrire en ligne, d’où les devis gratuits.

Les freins à lever pour développer l’assurance en ligne

Est-ce qu’il est possible de passer au tout digital ? Pour que l’assurance en ligne devienne une réalité pour les Français, il faut d’abord lever les freins suivants et développer des stratégies de contenus pertinentes :

  • 70% sont rassurés de souscrire un contrat en direct avec leur assureur
  • 39% envisagent de revoir les conditions contractuelles et les tarifs avant de souscrire un contrat
  • 15% pensent que les formulaires préétablis ne sont pas suffisamment personnalisés
  • 15% hésitent encore avant d’effectuer un paiement en ligne
  • 11% trouvent que les données en ligne ne sont pas assez complètes

Ce que doivent faire les assureurs

Les assureurs se doivent de mettre à disposition des internautes des informations utiles et complètes. Les internautes ont besoin de se sentir rassurés et malheureusement, l’assurance en ligne n’est pas assez développée pour les satisfaire. Ils restent récalcitrants par rapport à ce mode opératoire et le délaissent au profit de la souscription traditionnelle.

Les assureurs ont tout intérêt à améliorer l’expérience utilisateur, en misant sur les chatbots, le Big Data et l’Analytics. Le but est d’offrir à l’internaute les mêmes services dont il aurait bénéficié en face à face, mais en digitale. Plus pratique, plus rapide, plus interactive… les arguments pour promouvoir l’assurance en ligne sont nombreux !

Ajouter Un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *