Que choisir entre l’assurance décès et l’assurance obsèques ?

L’assurance décès et l’assurance obsèques sont souvent confondues. Or, ce sont deux assurances qui diffèrent dans leur forme et leurs objectifs. L’assurance décès est un soutien financier apporté aux proches, tandis que l’assurance obsèques permet à l’assuré de financer et d’organiser par avance ses funérailles. La question se pose : quel contrat d’assurance choisir ? Comment protéger vos proches face à des situations délicates telles que le décès ? Réponses ci-dessous.

Le principe de l’assurance décès

L’objectif de l’assurance décès est de financer les obsèques et les droits de succession. Il s’agit d’un soutien financier apporté aux proches, qui propose des garanties plus larges que l’assurance obsèques. À long terme, cette assurance verse un capital ou une rente aux proches de l’assuré décédé afin de les mettre à l’abri du besoin. C’est au souscripteur de choisir le montant du capital ainsi que la durée du contrat. Le capital restitué aux proches en cas de décès n’est pas obligatoirement destiné à financer les frais liés aux obsèques, contrairement à l’assurance obsèques.

S’il s’agit d’une assurance temporaire avec une date d’échéance, dans ce cas, l’assuré cotise à fonds perdus, c’est-à-dire que l’assureur conserve la totalité des cotisations si l’assuré est toujours en vie au terme du contrat. En revanche, s’il s’agit d’un contrat d’assurance sans date d’échéance, plusieurs options sont proposées. Par exemple, la garantie invalidité, l’arrêt de travail, la revalorisation du capital et la rente éducation. Cette assurance est généralement intégrée dans d’autres contrats d’assurance, d’entreprise ou de carte bancaire. Pour en savoir plus, vous pouvez lire cet article : L’assurance décès, pour qui ? Pour quoi ?

Le principe de l’assurance obsèques

Il s’agit là d’un contrat spécifique dédié au financement et à l’organisation des obsèques. Il a pour but d’éviter aux proches du défunt d’avoir à régler des questions financières et organisationnelles. Les frais, les taxes et l’organisation sont souvent compliqués et douloureux. L’assurance obsèques est la garantie d’avoir des funérailles adaptées à ses volontés. C’est la solution idéale pour soulager ses proches financièrement, considérant que le coût des funérailles augmente chaque année et que la moyenne est comprise entre 3000 et 5000 euros.

L’assurance obsèques est également appelée la convention obsèques. Au moment venu, notamment lorsque l’assuré décède, ses proches obtiennent soit un capital soit l’organisation des obsèques. Tout va dépendre du type de contrat souscrit par le défunt. Le capital prédéfini par le souscripteur a pour objectif de régler les frais d’obsèques uniquement. Quant à l’organisation des obsèques, elle est gérée partiellement ou totalement par une entreprise de pompes funèbres.

Les cotisations peuvent être versées selon trois modes différents :

  • La totalité du montant au moment de la souscription du contrat d’assurance obsèques
  • Mensuellement, trimestriellement ou annuellement sur une durée précise
  • De façon viagère à échéance régulière, soit par mois, par semestre ou par année.

Choisir un contrat d’assurance

Si vous rencontrez des difficultés à choisir entre l’assurance décès et l’assurance obsèques, demandez conseil à votre assureur. Aussi, pensez à comparer les différentes offres afin de trouver celle qui réponde à vos besoins.

Il est utile de savoir que pour fixer les primes d’un contrat d’assurance décès ou d’un contrat d’assurance obsèques, l’assureur tient compte de l’âge du souscripteur et du capital souhaité. Plus le capital et l’âge sont importants, plus les primes seront élevées. C’est pour cela qu’il est conseillé de souscrire un des deux contrats d’assurance assez tôt.

Continuez votre lecture

A quoi correspond l’assurance dépendance ?

La prévoyance pour se protéger des aléas de la vie

Ajouter Un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *