Tout savoir sur l’assurance auto et la protection juridique

Litige accident

Au moment de la souscription d’une assurance auto, votre assureur vous proposera une protection juridique en option. Bien qu’elle ne soit pas obligatoire, cette garantie permet d’être protégé en cas de litige avec un tiers concernant le véhicule assuré. Elle permet d’aborder sereinement la situation et peut éviter des dépenses et des tracas. La protection juridique peut être directement inscrite dans le contrat d’assurance auto ou être proposée en option pour toucher des champs plus larges que l’univers de l’automobile. Le point sur l’assurance auto et la protection juridique.

L’assurance automobile obligatoire

En France, la souscription d’une assurance automobile est obligatoire lorsqu’on est propriétaire d’un véhicule. Tous les véhicules motorisés qu’il s’agisse de voitures, de vélomoteurs, de motocycles et de bateaux doivent obligatoirement être assurés. La garantie minimale à souscrire est l’assurance au tiers, également appelle la responsabilité civile. Cette assurance vient couvrir les dommages matériels ou physiques causés à un tiers.

Or pour une protection optimale, il est nécessaire de souscrire une assurance tous risques. C’est une assurance qui offre une meilleure couverture que l’assurance au tiers et qui s’applique, quel que soit le responsable du sinistre ou de l’accident. Le conducteur et son véhicule sont donc tous deux couverts, de même que les tempêtes, les incendies, les vols, le vandalisme, les bris de glace, les dommages collision et la protection juridique.

Application de la garantie protection juridique

La protection juridique est une couverture qui s’applique lorsque l’assuré poursuit un tiers en justice et lorsqu’il est lui-même poursuivi en justice. Cette garantie peut être directement inscrite dans le contrat d’assurance auto ou être proposée en dehors du contrat d’assurance auto. Dans le premier cas, elle s’applique uniquement aux litiges automobiles. On parle notamment de litiges liés à l’achat, la propriété, la location, la vente, la réparation, l’entretien et le contrôle technique du véhicule assuré. Dans le deuxième, elle couvre également les autres litiges. En somme, l’assurance protection juridique permet d’être épaulé en cas de litige avec un tiers, avec un vendeur, un acheteur, un constructeur, un garagiste, un concessionnaire…

Les frais de procédure sont pris en charge par la garantie, partiellement ou totalement, comme les frais d’avocat, d’expertise ou d’appels relatifs a une action judiciaire. L’assuré est informé par téléphone de ses droits en lien avec le litige et peut recevoir l’aide d’un juriste pour rédiger sa réclamation. Il est accompagné par des professionnels et peut choisir l’avocat qui le défendra lors du procès. Pour les automobilistes se rendant à l’étranger, cette garantie est très utile, car elle leur permet de bénéficier d’une aide et d’un soutien en cas d’accident. En principe, les contrats d’assurance protection juridique couvrent également les ayants droit de l’assuré. En revanche, les indemnités à verser aux tiers ne sont pas prises en charge.

Notez toutefois que la protection juridique qui vient en complément d’un contrat d’assurance automobile, ne fonctionne que pour les litiges liés à votre véhicule. Il en est de même pour l’assistance juridique liée à votre contrat multirisque habitation. Il existe également une assurance protection juridique dans le cadre d’un contrat indépendant qui dans ce cas s’applique pour l’ensemble des litiges que vous pouvez rencontrer, avec des plafonds plus élevés et une prise en charge plus conséquente.

Malgré tout ce contrat est rarement proposé, faisant par défaut double emploi avec les assurances obligatoires que vous souscrivez dans la vie quotidienne. L’assistance juridique comprise dans ces contrats, couvre déjà la très grande majorité des sinistres auxquelles vous pouvez être exposés.

Souscrire une assurance protection juridique

Désormais, la plupart des contrats d’assurance auto tous risques comprennent la garantie protection juridique. Si ce n’est pas le cas, vous pourrez la souscrire séparément en supplément. Notez que vous pouvez souscrire cette protection même en cours de contrat. Pour cela, vous devez faire la demande à votre assureur qui vous soumettra un devis. La protection juridique fera alors office d’un avenant au contrat initial.

Le prix d’une assurance protection juridique varie d’un assureur à un autre. Il est calculé en fonction du montant des franchises, des plafonds d’indemnisation et de l’étendue de la couverture. Utilisez notre comparateur en ligne pour faire des demandes de devis et pour comparer les différentes offres. Le fait de comparer les offres vous permettra de sélectionner la plus intéressante en matière de protection, mais aussi de prix.

Nos autres publications autour de l’assurance automobile

Ajouter Un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *