A quoi correspond l’assurance dépendance ?

Fauteuil roulant

Une assurance dépendance comme l’indique son nom est un contrat qui permet de financer les soins et autres services nécessaires, tels que, téléassistance ou aide à domicile, en cas de perte d’autonomie.

Un capital ou une rente aide à financer tous les besoins liés à la dépendance d’une personne. Le capital ou la rente peuvent bien évidemment servir à acheter du matériel médical ou à effectuer des travaux dans la maison de la personne dépendante.

Quelles sont les garanties comprises dans l’assurance dépendance ?

Il existe deux types de garantie sont proposés :

La dépendance totale : l’impossibilité de se déplacer, se nourrir, s’habiller et de se laver

La dépendance partielle : chaque compagnie d’assurance définit ses critères

Certaines compagnies d’assurance proposent d’autres services complémentaires afin d’aider au mieux la personne dépendante dans son quotidien.

Attention au délai de carence

Si vous prévoyez de souscrire une assurance dépendance, il est important de prendre en considération le délai de carence imposé dans ces types de contrat.

Dans la majorité des cas, les compagnies d’assurance imposent un délai de carence qui varie entre 1 et 3 ans, pendant cette période de temps, vous ne pouvez pas bénéficier des avantages proposés dans votre contrat.

Comment souscrire une assurance dépendance ?

L’assurance dépendance est souvent incluse dans les contrats de prévoyance, qu’il soit individuel ou collectif. Vérifiez si vous bénéficiez d’une prévoyance dans le cadre de votre mutuelle entreprise si vous êtes salariés.

Mais ce contrat est aussi disponible en souscription individuelle, il faut toutefois vous renseigner avec soin sur les garanties et la prise en charge réelle.

Quel est le tarif d’une assurance dépendance ?

Son tarif est calculé sur différents critères, notamment l’âge de l’assuré. En toute logique plus l’adhésion est tardive plus le coût sera élevé. Vous avez donc tout intérêt à souscrire ce contrat en ayant moins de 50 ans. Vous devrez alors compter un coût mensuel avoisinant les 60 euros.

Des contrats controversés

L’assurance dépendance est une assurance à fonds perdus, c’est-à-dire que si vous n’en bénéficiez pas de votre vivant, le capital va disparaitre.

Ainsi beaucoup de gestionnaire de patrimoine, recommande d’épargner dans le cadre d’une assurance vie qui comportera moins de risques en cas de décès de votre part, puisque le capital sera reversé aux bénéficiaires que vous avez désigné. Seul bémol à cette approche en cas de dépendance très jeune, vous n’aurez pas assez cotisé pour avoir une rente.

En somme l’idéal est donc d’en bénéficier dans le cadre d’un contrat de prévoyance collectif ou Madelin, afin de minimiser son coût, tout en épargnant en parallèle dans le cadre d’une assurance vie.

Bien entendu, si vous souscrivez très tôt à une assurance dépendance, la mensualité sera basse, mais vous devez y songer avant d’avoir 30 ans, alors que la tendance démontre que les assurés s’intéressent à cette assurance autour de 60 ans.

Ajouter Un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *